Formation geste et posture

Les TMS, troubles musculo-squelettiques, sont les principaux facteurs d’inaptitude au travail. Les TMS induisent douleurs et gênes fonctionnelles pour les salariés. Ces troubles peuvent entraîner un handicap durable. Les TMS constituent un enjeu majeur de santé dans le monde du travail. Plus de 80% des maladies professionnelles sont des TMS. Les conséquences de ces troubles (baisse de performance, absentéisme, etc.), sont beaucoup trop souvent sous-estimées. Des mécanismes sous forme de formation (de type « Geste et Posture« ), ont pourtant été mis en place pour prévenir certaines pathologies liées au TMS. Qu’en est-il réellement ?


La genèse des formations Geste et Posture

Selon l’Article R231-71, la formation gestes et postures de travail est obligatoire pour les entreprises ayant des travailleurs dont l’activité comporte des manutentions manuelles. La mise en place des formations Gestes et Postures ou la Prévention des Risques liés aux Activités Physiques (PRAP), constitue un moyen de lutter contre tous les troubles musculo-squelettiques (TMS) tels que les lombalgies ou les tendinites qui affectent tous les types de travailleurs.

Les TMS regroupent un large spectre de maladies chroniques. Les gênes fonctionnelles peuvent devenir très invalidantes pour les salariés issus de différents secteurs d’activité.

L’objectif de la formation Geste et Posture

La formation (PRAP) liée à la sécurité au travail a pour objectif de limiter les risques de TMS dus à des efforts excessifs, répétitifs ou des positions inadéquates. Les stagiaires apprennent à appliquer les principes de base de sécurité physique et d’économie d’efforts.

Cette maîtrise des règles de sécurité minimales permet de réduire les maladies professionnelles et les risques d’accident.

À qui s’adresse une formation Geste et Posture et comment la suivre ?

Cette formation concerne les personnes qui réalisent de la manutention mais pas uniquement. Plus globalement, elle s’adresse aux travailleurs exposés à des risques en relation avec leur activité physique ainsi qu’au personnel en charge de la sécurité et de la santé au sein d’une entreprise : membres du CHSCT, ergonome, médecin du travail, etc.

La présence des membres du personnel d’une entreprise permet à ces derniers de mettre en œuvre des actions de prévention et d’appréhender au mieux les risques professionnels.

Pour suivre une formation deux options s’offrent à vous. Votre entreprise peut disposer des compétences nécessaires en interne, par exemple un ergonome. Si tel n’est pas le cas, elle peut s’appuyer sur des partenaires externes (CRAM, consultants privés en ergonomie) reconnus pour leur expérience.

La formation Geste et Posture

Les formations Gestes et Postures pour la plupart d’entre elles, adoptent une démarche pédagogique. Les formations se veulent pratiques et générales. Des exposés sont présentés. Les informations relatives aux arrêts de travail suite à des TMS sont elles aussi transmises aux stagiaires.

Tous les gestes à connaitre sont dans un premier temps expliqués puis pratiqués sous la houlette des formateurs. Les stagiaires intègrent ainsi de manière progressive les techniques à maîtriser.

Quelles obligations à respecter pour suivre une formation ?

Suivre une formation Gestes et Postures ne nécessite aucun prérequis spécifique. Les frais pédagogiques sont la plupart du temps gratuits dans la mesure où l’entreprise cotise au régime général « Accidents du travail » de la Sécurité sociale.

Pour une formation PRAP d’un salarié, il faut prévoir 12h minimum. Les groupes n’excèdent pas 6 à 8 personnes.

Vous pensez qu’il est impératif pour vous de suivre une formation liée à la sécurité au travail ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre entreprise qui saura très certainement vous guider.